La première couche n’adhère pas

Il est primordial que la première couche de votre impression ait une bonne adhérence avec la surface d’impression de l’imprimante afin que le reste de votre pièce puisse être construit sur cette base. Si la première couche n’adhère pas à la surface, cela créera des problèmes plus tard.

La surface d’impression n’est pas de niveau

Beaucoup d’imprimantes incluent une plateforme réglable avec plusieurs vis ou boutons qui contrôlent la position de la surface. Si votre imprimante est dotée d’une surface d’impression réglable et que vous avez des difficultés à faire adhérer votre première couche à celle-ci, la première chose que vous devez vérifier est que la surface d’impression de votre imprimante soit de niveau. Si la surface d’impression n’est pas de niveau, un côté de celle-ci peut être trop proche de la buse, tandis que l’autre est trop éloigné. La réalisation d’une première couche parfaite nécessite une surface d’impression de niveau.

La buse commence trop loin de la surface d’impression

Vous devez toujours vous assurer que la buse commence à la bonne hauteur par rapport à la surface d’impression. Votre objectif est de localiser votre extrudeuse à la distance parfaite de la surface d’impression – ni trop éloignée, ni trop proche. Pour une bonne adhérence à la surface, votre filament doit être légèrement «posé». Alors que vous pouvez ajuster ces paramètres en modifiant le matériel, il est possible de faire ces changements à partir des décalages de point zéro.

Par exemple, si vous entrez -0,05 mm pour le décalage du code G de l’axe Z, la buse commencera à imprimer 0,05 mm plus près de votre plate-forme de construction. Veillez à n’apporter que de petits ajustements à ce paramètre. Chaque couche de votre pièce est généralement seulement d’environ 0,2 mm d’épaisseur, donc un petit ajustement va un long chemin!
Il existe également des contacts de fin de courses ajustables à imprimer pour décaler la hauteur Z.

La première couche imprime trop vite

Lorsque vous extrudez la première couche de plastique sur la surface d’impression, vous devez vous assurer que le plastique peut adhérer correctement avant de commencer la couche suivante. Si vous imprimez la première couche trop rapidement, il se peut que le plastique n’ait pas le temps de coller à la surface d’impression. Pour cette raison, il est généralement très utile d’imprimer la première couche à une vitesse plus lente afin que le plastique ait le temps d’adhérer. Certains slicers disposent d’un paramètre pour cette fonctionnalité. Par exemple, si vous définissez une première vitesse de couche de 50%, cela signifie que votre première couche imprimera 50% plus lentement que le reste de votre pièce. Si vous pensez que votre imprimante se déplace trop rapidement sur la première couche, essayez de réduire ce paramètre.

Paramètres de température ou de refroidissement

Le plastique a tendance à rétrécir lorsqu’il passe d’une température chaude à une température plus froide. Pour donner un exemple utile, imaginez une pièce de 100 mm de largeur imprimée avec du plastique ABS. Si l’extrudeuse imprimait cette matière plastique à 230 degrés Celsius, mais qu’elle était déposée sur une plate-forme de construction à froid, il est probable que le plastique se refroidirait rapidement après avoir quitté la buse.

Le layerfan

Certaines imprimantes comprennent également des ventilateurs de refroidissement qui accélèrent ce processus de refroidissement lorsqu’ils sont utilisés. Si cette pièce en ABS refroidissait à une température ambiante de 30 ° C, la partie de 100 mm de large rétrécirait de près de 1,5 mm. Malheureusement, la plate-forme de construction de votre imprimante ne rétrécira pas beaucoup, car elle est généralement maintenue à une température relativement constante. De ce fait, le plastique aura tendance à se séparer de la plate-forme de construction pendant qu’il se refroidit. C’est un fait important à garder à l’esprit lorsque vous imprimez votre première couche. Si vous remarquez que la couche semble coller initialement, mais se sépare plus tard du lit d’impression lorsqu’il se refroidit, il est possible que vos paramètres de température et de refroidissement soient à blâmer.

Plateau chauffant

De nombreuses imprimantes destinées à imprimer des matériaux à haute température comme l’ABS comprennent une surface d’impression chauffante pour aider à lutter contre ces problèmes. Si la surface d’impression est chauffée pour maintenir une température de 110 ° C pendant toute la durée de l’impression, la première couche restera chaude afin de ne pas rétrécir. Donc, si votre imprimante est équipée d’une surface chauffante, vous pouvez essayer d’augmenter sa température pour éviter que la première couche ne refroidisse. Comme point de départ général, le PLA a tendance à bien adhérer à partir de 60-70 ° C, alors que l’ABS fonctionne généralement mieux aux alentours de 100-120 ° C. Vous pouvez ajuster ces paramètres dans les paramètres de votre slicer.

Si votre imprimante est équipée d’un ventilateur de couche, vous pouvez également essayer de désactiver ce ventilateur pour les premières couches de l’impression afin qu’elles ne refroidissent pas trop rapidement. Si vous travaillez dans un environnement venteux, vous pouvez également essayer d’isoler votre imprimante pour éviter le vent sur votre pièce.

La surface de la plateforme de construction (ruban adhésif, colles et matériaux)

Différents plastiques ont tendance à mieux adhérer à différents matériaux. Pour cette raison, de nombreuses imprimantes incluent un matériau de plate-forme de construction spécial optimisé pour leurs matériaux. Par exemple, plusieurs imprimantes utilisent une feuille BuildTak sur le dessus de la surface d’impression qui a tendance à coller très bien au PLA. D’autres fabricants optent pour une plaque de verre trempé (borosilicate), qui a tendance à très bien fonctionner pour l’ABS lorsqu’il est chauffé. Si vous imprimez directement sur ces surfaces, il est toujours recommandé de s’assurer que votre plate-forme de construction est exempte de poussière, de graisse ou d’huile avant de commencer l’impression. Nettoyer votre lit d’impression avec de l’eau ou de l’alcool isopropylique peut faire une grande différence.

Quand tout le reste échoue: Bords et radeaux

Parfois, vous imprimez une très petite pièce qui n’a tout simplement pas assez de surface pour coller à la surface de la plate-forme de construction. les slicers incluent plusieurs options qui peuvent aider à augmenter cette surface pour fournir une plus grande surface pour adhérer à la plate-forme de construction. Une de ces options est appelée un “bord” (brim). Le bord ajoute des anneaux supplémentaires autour de l’extérieur de votre partie, semblable à la façon dont un bord d’un chapeau augmente la circonférence du chapeau. Il est également possible d’ajouter un radeau sous la pièce, qui peut également être utilisé pour fournir une plus grande surface pour l’adhérence.