Surchauffe (overheating)

Le plastique qui sort de votre extrudeuse peut être entre 190 et 240 degrés Celsius. Alors que le plastique est encore chaud, il est souple et peut facilement être formé dans différentes formes. Cependant, en refroidissant, il devient rapidement solide et conserve sa forme. Vous devez atteindre l’équilibre correct entre la température et le refroidissement afin que votre plastique puisse s’écouler librement à travers la buse, mais aussi se solidifier pour conserver les dimensions exactes de votre pièce imprimée en 3D. Si cet équilibre n’est pas atteint, vous pouvez commencer à remarquer des problèmes de qualité d’impression lorsque l’extérieur de votre pièce n’est pas aussi précis et défini que vous le souhaitez. Ce problème est appelé surchauffe. Comme vous pouvez le voir sur l’image, le filament extrudé au sommet de la pyramide ne pouvait pas refroidir suffisamment vite pour conserver sa forme.

Refroidissement insuffisant

La cause la plus fréquente de surchauffe est que le plastique n’est pas refroidi assez rapidement. Lorsque cela se produit, le plastique chaud est libre de changer de forme lorsqu’il se refroidit lentement. Pour de nombreux plastiques, il est préférable de refroidir rapidement les couches pour éviter qu’elles ne changent de forme pendant l’impression. Si votre imprimante comprend un ventilateur de couche, essayez d’augmenter sa puissance pour refroidir le plastique plus rapidement. Vous pouvez modifier ce paramètre dans le slicer que vous utilisez. Ce refroidissement supplémentaire aidera le plastique à conserver sa forme. Si votre imprimante ne comprend pas de ventilateur de refroidissement intégré, vous pouvez essayer d’installer un ventilateur supplémentaire ou d’utiliser un petit ventilateur de poche pour refroidir les couches plus rapidement.

Impression à une température trop élevée

Si vous utilisez déjà un ventilateur de couche et que ce problème persiste, essayez d’imprimer à une température inférieure. Si le plastique est extrudé à une température plus basse, il sera capable de se solidifier plus rapidement et de conserver sa forme. Essayez d’abaisser la température d’impression de 5-10 degrés pour voir si cela aide. Vous pouvez le faire dans les paramètres du slicer que vous utilisez. Veillez à ne pas trop abaisser la température, sinon le plastique risque de ne pas être assez chaud pour être extrudé à travers la buse.

Impression trop rapide

Si vous imprimez chaque couche très rapidement, il se peut que vous n’accordiez pas assez de temps à la couche précédente pour qu’elle refroidisse correctement avant d’essayer de déposer la couche de plastique chaude suivante par-dessus. Ceci est particulièrement important pour les très petites pièces où chaque couche ne nécessite que quelques secondes pour imprimer. Même avec un ventilateur de couche, vous devrez peut-être réduire la vitesse d’impression de ces petites couches pour vous assurer que vous disposez de suffisamment de temps pour la solidification.

Quand tout le reste échoue: Essayez d’imprimer plusieurs pièces à la fois

Si vous avez déjà essayé les 3 points ci-dessus et que vous avez toujours du mal à obtenir un refroidissement suffisant, il y a encore une chose que vous pouvez essayer. Créez une copie de la pièce que vous essayez d’imprimer ou importez un second objet pouvant être imprimé en même temps. En imprimant deux objets à la fois, vous pouvez fournir plus de temps de refroidissement pour chaque pièce individuelle. La buse chaude devra se déplacer vers un emplacement différent sur la plate-forme de construction pour imprimer la deuxième pièce, ce qui fournit un temps supplémentaire pour que votre première pièce puisse refroidir. C’est une stratégie simple mais très efficace pour résoudre les problèmes de surchauffe.